Edwige Rude-Antoine : Mariage libre, mariage forcé ?

Dans les sociétés libérales, l’accent est mis sur le libre choix des époux et sur l’épanouissement de la personnalité de chaque conjoint. Pourtant, le mariage forcé existe. Il concerne des enfants, des femmes, des hommes, promis ou donnés en mariage contre leur gré à une personne connue ou inconnue sans qu’ils aient eu le droit de refuser.
En examinant les différentes formes de mariage forcé, en traitant la question de la liberté du mariage et du choix du conjoint, en analysant les décisions de justice qui annulent le mariage et en s’interrogeant sur le rôle de l’État pour encadrer ces unions forcées, l’auteur plaide l’idée qu’il n’est pas toujours facile de tracer la frontière entre mariage « libre » et mariage forcé. Mais il revient bien à l’État d’assurer la liberté matrimoniale, qui est une liberté fondamentale, et de la garantir contre toutes sortes d’entraves qui viendraient la limiter.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .