Florent Serina : C. G. Jung en France. Rencontres, passions et controverse

En France, la réputation du psychiatre suisse Carl Gustav Jung (1875-1961) semble, depuis plusieurs décennies, fortement marquée du sceau de l’ambivalence. Bien que souvent ignorés au sein des facultés de psychologie et honnis par de nombreux critiques, les ouvrages de l’ancien collaborateur et rival de Sigmund Freud n’ont paradoxalement jamais été aussi présents sur les étals des libraires qu’actuellement. Signe que l’œuvre de cette figure majeure de l’histoire de la psychiatrie, de la psychanalyse et de la psychothérapie, continue de faire l’objet, plus de soixante ans après sa mort, d’interprétations conflictuelles et passionnées.
Fruit d’une vaste enquête archivistique, C. G. Jung en France analyse de façon vivante et érudite les multiples voies de circulation empruntées par la psychologie analytique, de même que les différents modes d’appropriation et critiques dont celle-ci a pu faire l’objet tout au long du XXe siècle. Redonnant vie aux nombreux débats suscités par cette doctrine complexe, parfois déroutante et controversée, cette enquête captivante traverse des domaines aussi variés que les sciences du psychisme (Flournoy, Binet, Janet, Lacan, Dolto, Ey), la philosophie (Bergson, Bachelard, Deleuze), l’anthropologie (Lévi-Strauss, Durand), la théologie (Teilhard de Chardin, Beirnaert), l’orientalisme (Guénon, Massignon, Corbin), l’histoire (Dupront, Le Goff), ou le champ artistique et littéraire (Valéry, Cocteau, Simenon, Hergé), tout en rendant compte de la structuration progressive d’un mouvement autochtone se réclamant de sa théorie de l’inconscient, conçu comme un puissant réservoir de créativité.
À rebours du freudo-centrisme dominant le plus souvent l’historiographie du genre, ce livre, qui regorge d’une foule d’informations inédites, jette en somme une lumière originale sur des pans refoulés ou encore méconnus de l’histoire sociale, culturelle et intellectuelle de la France contemporaine.

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS

Florent Serina

Florent SERINA est historien, docteur ès lettres de l’Université de Lausanne où il enseigne actuellement l’histoire de la psychologie, et chercheur associé à l’Institut des Humanités en Médecine. Il consacre l’essentiel de ses recherches à l’histoire sociale, culturelle et politique des sciences et des savoirs sur le psychisme en France aux XIXe et XXe siècles.

Posted in Brèves, La Philosophie dans tous ses états and tagged , , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).