Françoise Balibar : Einstein

En 1905, la très savante revue Annalen der Physik publie trois articles sur un sujet totalement novateur : la relativité restreinte. En post-scriptum, une équation sibylline : E = Mc&2sup ;.
L’auteur est un jeune homme de 26 ans, obscur employé du Bureau des brevets à Berne : Albert Einstein. Quinze ans plus tard, l’expérience entérine la théorie. L’astronomie vient confirmer la relativité, inaugurant l’un des plus grands mythes du XXe siècle.
Françoise Balibar retrace le parcours d’un savant et d’un être d’exception, dont la vie se déroula sous le signe d’une seule devise, « Die Freude am Denken », la joie de la pensée.

EINSTEIN. La joie de la pensée [1993]. Nouvelle édition en 2011, 144 pages, ill., sous couv. ill., 125 x 178 mm. Collection Découvertes Gallimard (No 193), série Sciences et techniques (2011), Gallimard -doc. ISBN 9782070347841.
Parution : 04-10-2011.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .