Henri Fouda : corps vivant et corps vécu. Commentaire épistémique de la Phénoménologie de la perception de Merleau-Ponty

La Phénoménologie de la perception de Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) est publiée en 1945. Inséparable de La structure du comportement (1942), il s’agit d’un essai dialectique de théorie de la méthode. Cette lecture-commentaire d’un texte charnière de la dissociation entre approches scientifique et philosophique du corps, propose une analyse du corps à la fois comme objet de la biologie et sujet de son monde vécu. La phénoménologie génétique s’appuierait sur les données de la psychogenèse et sur un savoir métaphysiologique.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , , .