Hervé Vautrelle : qu’est-ce que la violence ?

Plus que tout autre, le fait violent semble difficile à élucider philosophiquement. Qu’elle apparaisse comme le pur déchaînement irrationnel d’une pulsion destructrice ou l’organisation hiérarchisée d’un pouvoir répressif, la violence apparaît comme le mystère du refus humain de la raison. Pour la comprendre en dissipant les abus de langage, il importe alors de la distinguer de la force, de l’agressivité, du mal. et de l’aliénation. Puis, pour établir si la violence individuelle est si chaotique qu’en apparence, il conviendra de chercher ses mécanismes sous-jacents. Enfin, les systèmes politiques tyranniques posent un problème majeur, celui de la violence de l’Etat, collective et structurée.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .