Jacques Blanchet : Utilitarisme et positivisme

Si le problème de l’utilité individuelle est simple, celui de l’utilité collective ne l’est pas. Dans quelle mesure et selon quelles normes peut-on se croire autorisé à réduire l’utilité de certains pour accroître celle des autres ? C’est à partir de là que se posent des questions d’éthique et de justice sociale, car il n’existe pas de formule mathématique permettant de calculer l’utilité collective maximale.

Posted in Philosophie Politique and tagged .