Jamila Achour : Etre sa mémoire

Nous sommes habités par le désir d’entretenir les performances de notre mémoire. Chacun, étudiant, professionnel ou personne âgée, se préoccupe, parfois de façon aiguë, de cette faculté qui accompagne tous les moments de notre vie. La rencontrer, c’est la reconnaître, la vivre même, comme une véritable interlocutrice avec qui je vais faire alliance. Je vais donc oser un double engagement : « agir » ma mémoire, en lui donnant toutes chances d’une réelle efficacité, et « être » ma mémoire, dans une relation de confiance qu’elle me rendra au centuple. Apprendre par corps plutôt que par coeur, avec coeur cependant ! Apprendre par raisonnement, certes, mais aussi par imagination et par les fenêtres de nos cinq sens. Qu’avons-nous en effet de plus proche que notre corps pour engranger et retenir les informations ?

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .