Jean Vioulac : Marx. Une démystification de la philosophie

L’introduction par Marx du concept d’idéologie a suffi à disqualifier l’ensemble des discours théoriques tenus en Occident depuis les Grecs sous le nom de métaphysique pour y reconnaître une mystification spéculative : cette critique radicale de la spéculation n’équivaut pourtant pas à une élimination pure et simple de la philosophie, elle conduit Marx à la réélaborer comme ontologie de la production, à partir d’une communauté historique d’hommes réels reconnue comme fondement de droit de tout phénomène. Il devient alors possible d’analyser sur ces bases le mode de production capitaliste dont l’avènement définit la modernité occidentale : pour y découvrir un dispositif spéculatif effectif, dont la logique est celle de l’autoproduction de l’idéalité formelle et suprasensible de la valeur. Le capitalisme met ainsi en oeuvre un processus universel d’abstraction, de spectacularisation et de numérisation qui rend d’autant plus urgente la démystification. Mais celle-ci ne peut pas rester théorique : elle devra être pratique, elle est révolution.œ

Posted in Brèves, Philosophie Politique and tagged , .