Jeanne Roland : Leibniz

Leibniz est un penseur du monde, conçu comme création divine. Profondément convaincu que la Raison n’est pas proprement humaine, mais qu’elle commande l’ordre du créé, il n’a de cesse de chercher à fonder ses usages différenciés, de la nécessité logique à la contingence de nos actions. Penseur de l’action, Leibniz refuse de soumettre la nature à un hasard ou à une nécessité aveugles, sans souscrire pour autant à un finalisme facile, qui renoncerait à l’explication du détail des événements particuliers. Sa philosophie se présente ainsi comme l’effort toujours renouvelé de réformer la modernité pour la rendre capable d’accomplir ses promesses : rompre avec une vision enchantée de la nature tout en faisant droit à l’ancrage sensible de la raison.

Posted in Philosophie moderne and tagged , .