Jérôme Lalande : Journal du voyage en Hollande (1794) Lalandiana IV

Jérôme Lalande craignait le mal de mer. C’est pourquoi il refusa de se joindre à l’une quelconque des nombreuses expéditions (à l’organisation desquelles il avait activement participé) destinées à étudier le passage de Vénus devant le Soleil (en 1761 et 1769), en vue de déterminer la parallaxe de ce dernier (d’où sa distance). Il ne reste pas moins qu’il fut un voyageur impénitent sur notre continent.
Ce fut d’abord, il était encore très jeune, son voyage à Berlin : c’est là qu’il observa la Lune (concurremment à son collègue et ami l’abbé de La Caille qui, lui, observait au cap de Bonne-Espérance). Il s’agissait de déterminer la parallaxe de la Lune. En Angleterre Lalande fit deux voyages dont l’un est relaté dans les lettres à Madame du Piéry (voir Lalaniana I). Son voyage en Italie est amplement décrit dans son ouvrage très détaillé sur le périple qu’il effectua dans la péninsule. Enfin l’on sait que son voyage à Gotha sur l’invitation de son ami von Zach se transforma en quelque sorte en un véritable colloque international autour de lui. Le voyage de Lalande en Hollande n’a pas bénéficié d’autant de célébrité, mais l’astronome a laissé un Journal de voyage passionnant dans un petit carnet, très simple et d’une écriture rapide, qui est conservé à la bibliothèque de l’Institut de France. C’est ce Journal que nous avons déchiffré, analysé, édité et commenté, dans le présent volume.
Édition, introduction et notes par Annie Chassagne, archiviste paléographe, conservateur honoraire à la bibliothèque de l’Institut de France; Simone Dumont, astronome honoraire à l’Observatoire de Paris; Jean-Claude Pecker, de l’Académie des sciences, Professeur émérite au Collège de France et Huib Zuidervaart, Senior Researcher History of Science, Huygens Institute for the History of Netherlands, Royal Netherlands Academy of Arts and Sciences (KNAW).

 

Vrin – Histoire des Sciences – Textes
288 pages – 13,5 × 21,5 cm
ISBN 978-2-7116-2856-8 – septembre 2019
Posted in Brèves, Philosophie moderne.

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).