La bioéthique pour quoi faire ?

Le comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé a 30 ans. Premier Comité national d’éthique créé au monde, il a eu un rôle important dans le développement de la réflexion éthique dans notre pays et au niveau international. Autorité indépendante, le CCNE a pour « mission de donner des avis sur les problèmes éthiques et les problèmes de société soulevés par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé » et d’animer la réflexion et les débats de société dans ces domaines. Les 117 avis que le CCNE a publiés au cours de ces trente années sont consultables sur le site [www.ccne.ethique.fr www.ccne.ethique.fr].
Prendre du recul, dégager les enjeux, faire ressortir clairement la complexité des problèmes, explorer et présenter les différentes options qui permettront aux citoyens de s’approprier la réflexion et de s’exprimer à partir d’un véritable « choix libre et informé », telle est l’approche du CCNE. Ce processus de « choix libre et informé » est au cœur de la démarche éthique biomédicale.
Il est aussi, plus largement, essentiel à la vie démocratique.
Ce livre rassemble les témoignages de soixante et onze personnes qui sont ou ont été membres du CCNE. Il révèle la richesse, la diversité et le caractère vivant d’une démarche de questionnement et de réflexion qui a pour but le respect de la personne.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged .