Luc Benoist : Signes, symboles et mythes

Les symboles ont un usage bien plus quotidien qu’on ne l’imagine. Comme le disait Aristote, « le mot chien ne mord pas », il est le symbole par lequel nous pouvons désigner la réalité du chien. Le rôle du symbolisme consiste donc à exprimer n’importe quelle idée d’une façon qui soit accessible à tout le monde.
Cet ouvrage se propose d’analyser les mutations des signes depuis leur apparition jusqu’à leur lointaine métamorphose, notamment dans le domaine des mythes, et d’étudier ce qui se dresse entre la chose et l’idée : le symbole.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .