Ludwig Wittgenstein : Tractatus logico-philosophicus. Nouvelle traduction

Édition et traduction : Christiane Chauviré, Sabine Plaud

    • Édition dirigée par : Sandra Laugier
En 1921, Ludwig Wittgenstein publie son seul livre édité de son vivant, porté par une thèse forte : les problèmes que la philosophie a rencontrés jusqu’ici viennent de notre ignorance de la logique profonde du langage, qui est aussi la logique de la réalité. Langage et réalité sont deux faces d’une même pièce. Pour dissoudre ces problèmes, il faut donc analyser logiquement le langage et affronter le nonsens, afin d’envisager ensuite la dimension mystique de la philosophie. C’est l’entreprise que déroulent les quelque cinq cents propositions de ce traité, qui ne craint pas de recommencer la philosophie à zéro.
Texte célèbre pour ses ambiguïtés, le Tractatus est ici abordé sous un angle nouveau, qui ne cherche pas à fixer son sens, mais au contraire à lui restituer sa richesse et sa mouvance, dans toute l’ampleur de la pensée de Wittgenstein. En étudiant l’arrière-plan philosophique de ce traité et en éclairant ce grand œuvre à la lumière des carnets – notamment ceux de 1914-1916 –, on voit se dessiner la figure complexe de l’un des plus grands penseurs du XXᵉ siècle.
  • GF (n° 1640) – Philosophie
  • À paraître le 12/01/2022
  • Genre : Philosophie
  • 256 pages – 108 x 178 mm
  • Poche – Format poche
  • EAN : 9782080244994
  • ISBN : 9782080244994
Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).