Thomas Leoncini : Vertige de l’amour. Aimer au temps de la société liquide

Un livre de philosophie du quotidien qui replace l’amour au centre de tout, un manifeste intemporel pour construire une société plus humaine.
Dans quelle mesure avons-nous besoin des autres et redoutons-nous l’engagement dans une époque dominée par l’apparence et la vitesse ? Où passe la frontière entre amour et peur ? Thomas Leoncini explore la manière dont les rapports amicaux et amoureux évoluent dans une société liquide, dans laquelle tout est ‘éphémère. Entre confession et réflexion, mêlant références autobiographiques, anecdotes, histoires courtes et références littéraires, il dessine une petite philosophie du quotidien et montre les transformations d’un monde commandé par le web, où règne l’agressivité déversée sur les réseaux sociaux et dans lequel les pratiques sexuelles évoluent sans cesse.
S’appuyant sur l’histoire des idées en psychologie et en sociologie, un message clair et puissant émerge, pour les jeunes générations, mais aussi pour toutes celles et tous ceux qui cherchent à naviguer sans se perdre dans l’étroit chenal entre amour et envie, isolement et communauté.
Fort comme la vie, liquide comme l’amour est à la fois un manifeste et un appel à prendre urgemment soin les uns des autres. Mais aussi un texte pour mieux nous comprendre nous-mêmes et prendre conscience de l’importance de la guérison dans une époque guidée par le profit et la technologie.
Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).