Martin Barnier et Pierre Beylot : Conte d’été (É. Rohmer, 1996). Analyse d’une œuvre

Éric Rohmer se lance dans la réalisation de ses « Contes des quatre saisons » à plus de soixante-dix ans. Le troisième film de la série, Conte d’été est une réussite artistique et financière complète, fruit d’une longue maturation du scénario et du travail avec les comédiens. Conte de saison intimement lié au décor des côtes bretonnes, cette chronique estivale s’attache aux fluctuations des sentiments de personnages qui ne cessent d’hésiter sur leur destinée sentimentale. Conte philosophique où se posent les questions de l’identité et de l’altérité, cet opus est aussi un conte moral qui interroge la nature des relations entre les sexes et montre comment le jeu de la séduction construit un regard genré.

Martin Barnier est professeur en études cinématographiques à l’université Lumière Lyon 2.
Pierre Beylot est professeur en études cinématographiques à l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .