Michel Parahy : L’inconscient de Descartes à Freud

L’inconscient n’a pas attendu Freud pour exister dans la pensée des philosophes. Les Anciens ne l’ont pas ignoré. L’auteur s’attache à faire paraître la figure de l’inconscient comme l’ombre que laisse derrière lui l’éclatant Cogito cartésien. De là il progresse selon certains “jalons”, de l’histoire de la philosophie vers une autonomie de l’inconscient, quelque chose comme une “montée en puissance” s’achevant dans la mise au jour freudienne, psychanalytique de celui-ci.

Posted in Histoire de la Philosophie and tagged .