Platon : Ménexène

Qui va prononcer l’oraison funèbre des soldats morts au combat lors de la cérémonie annuelle que leur consacre la démocratie athénienne? À cette question du jeune Ménexène, Socrate répond de manière inattendue : au lieu d’engager un dialogue, il lui débite le discours composé « la veille » par « Aspasie ». Comment lire cette version platonicienne de l’oraison funèbre? Est-ce un pastiche de celle attribuée à Périclès par Thucydide? La parodie d’un genre codifié en fonction de finalités sociales et politiques? Ou au contraire un modèle à suivre, inspiré par les ambitions édifiantes d’une éthique dite platonicienne? Une chose, au moins, est claire : le Ménexène est un épisode de la lutte entre dialectique et rhétorique qui parcourt toute l’œuvre de Platon. En faisant écho à des thèmes récurrents dans d’autres dialogues, l’oraison de Socrate montre à quel jeu complexe entre philosophie et sophistique doit se livrer le discours lorsque la perspective est politique et qu’il lui faut à la fois persuader et éduquer.
Texte grec en regard.
Introduction, traduction et commentaire par Étienne Helmer

 

Vrin – Les Dialogues de Platon
184 pages – 11 × 18 cm
ISBN 978-2-7116-2826-1 – septembre 2019
Posted in Brèves, Philosophie antique and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).