Réédition en Quadrige du de la Problématologie de Michel Meyer

Depuis plusieurs siècles, le cogito était considéré comme le fondement ultime de la pensée et incarnait le modèle formel de toute réponse. La conscience a cédé peu à peu la place à des remises en question de plus en plus radicales, oscillant entre le nihilisme, avec son culte de l’indicible et le scientisme, avec son espérance de voir la science tout résoudre par sa rigueur et ses résultats. La philosophie du questionnement prend donc la problématicité des êtres et des choses comme nouveau point de départ, comme une positivité à concevoir comme telle. Elle met en forme la diversité interrogative en la pensant comme la nature même de la pensée, la problématologie ouvre une nouvelle voie. Philosopher c’est questionner.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .