Santiago Espinosa : Traité des apparences

Le grand maître des apparences, Baltasar Gracián, dit que ce qui ne se voit pas est comme s’il n’était pas. Il n’a sans doute pas livré là, peut-être par prudence, le fond de sa pensée : ce qui ne se perçoit pas n’existe pas. Telle est la thèse en tout cas du présent Traité.

– Clément Rosset

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS

Santiago ESPINOSA
Santiago Espinosa (Mexico, 1978) est docteur en philosophie et traducteur. Ses travaux ont comme centre d’intérêt le rapport entre musique, littérature et philosophie. Il a publié chez Encre marine Voir et entendre, critique de la perception imaginative (2016), préfacé par Clément Rosset.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .