Stéphane Lleres : La philosophie transcendantale de Gilles Deleuze

Parce qu’avec Nietzsche, Deleuze met en question l’idée même de vérité, il se voit accusé de relativisme. Se réclamant de Spinoza, on le soupçonne d’un retour dogmatique à la métaphysique et à l’ontologie ; Deleuze apparaît alors comme une sorte de penseur précritique perdu au milieu du XXe siècle. L’ambition de ce livre est de montrer que le projet le plus général de la philosophie de Deleuze est celui de son achèvement, mais en restant sur le terrain transcendantal.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .