Gilles Cadrin : L’être humain face à lui-même. L’animal autoréférent

” Existe-t-il un paradigme qui permette d’appréhender l’être humain de façon unifiée ? De quelle manière un tel paradigme peut-il se manifester intégralement à tous les niveaux de la réalité humaine, de l’individu à la société et jusqu’à l’espèce ? ” La notion d’autoréférence semble constituer une porte d’accès privilégiée où se cachent les processus fondateurs de l’être humain. Elle s’est enrichie des travaux de H. Maturana et F. Varela, nous propulsant directement au coeur du chantier humain d’autoconstruction.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .