Yao-Edmond Kouassi : Habermas et la solidarité en Afrique

L’intégration des sociétés complexes relève, selon Habermas, des ressources que sont l’administration, l’argent et la solidarité dont la démocratie est la matrice politique. Pour Habermas, la solidarité ne peut se concevoir que dans une institution républicaine où les citoyens raisonnent selon le principe éthique de l’universalisation des normes en relation étroite avec leurs mondes vécus. Cette réflexion permettra-t-elle de satisfaire, en ce qui concerne les Etats post-coloniaux africains, les demandes de solidarité active ?

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .