Claude Jolly : Cabanis. L’idéologie physiologique

Médecin-philosophe, chef de file (avec Destutt de Tracy) de l’Idéologie, Cabanis a construit sa pensée sous la triple influence des matérialistes du XVIIIe siècle, du vitalisme et de l’analyse condillacienne. Pour n’être pas le premier à avoir soutenu que le moral n’est jamais que le physique envisagé sous un autre point de vue, on lui doit en revanche d’avoir donné, au-delà de la simple formule, un véritable contenu à cette approche. En mettant en lumière le fonctionnement du système nerveux et en identifiant plusieurs types d’impressions dont certaines échappent à la conscience, il s’est donné les outils conceptuels qui lui ont permis de renouveler les conceptions en vigueur de l’instinct, de la sympathie ou de la folie. S’il est resté prisonnier d’une méthode qui a été battue en brèche à chaque fois que la médecine a fait des progrès décisifs au XIXe siècle, son mérite reste d’avoir fait percevoir l’étendue d’un continent scientifique qui sera exploré avec de nouveaux moyens par d’autres que lui, qu’ils soient médecins, philosophes, psychologues ou praticiens des neurosciences et des sciences cognitives.
Ancien directeur de la bibliothèque de la Sorbonne, Claude Jolly a édité les Œuvres complètes de Destutt de Tracy.

 

Vrin – Bibliothèque des Philosophies
216 pages – 13,5 × 21,5 × 1,2 cm
ISBN 978-2-7116-3007-3 – juillet 2021
Posted in Brèves, Philosophie Politique and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).