G.W.F. Hegel : Leçons sur la philosophie de la religion Tome II : Les religions antiques, africaines et orientales. La religion déterminée

La deuxième partie des Leçons sur la philosophie de la religion est consacrée aux religions antiques, africaines et orientales – ainsi qu’à la religion eskimo. L’exposé n’est pas simplement mythologique et ethnographique, car la religion, dans la diversité de ses figures, est pour Hegel la vie même de Dieu. Loin de rejeter les religions non chrétiennes dans les ténèbres de l’ignorance et de la superstition, Hegel fait de celles-ci une étape indispensable dans le devenir du divin. Après le « concept de religion », en première partie des Leçons, qui porte sur une religion purement intérieure et désincarnée, et avant la religion « accomplie », c’est-à-dire chrétienne, en troisième partie, « la religion déterminée » présente ici un Dieu qui se rapporte au monde sur un mode essentiellement sensible et multiple. Mobilisant une impressionnante documentation, Hegel distingue et analyse avec soin les religions antiques et extra-européennes, au fil conducteur du rapport changeant entre la liberté du divin et sa nécessaire inscription dans les peuples. Une odyssée historique et religieuse au service d’une étonnante inventivité philosophique.
Introduction, traduction et notes de Gilles Marmasse, maître de conférences à l’Université Paris- Sorbonne

Posted in Philosophie moderne and tagged , .