Guillaume de Conches : Philosophia et Dragmaticon

Guillaume de Conches est l’un des « intellectuels » majeurs du XIIe siècle, maître fameux lié à la non moins fameuse École de Chartres qui rayonna durant la « Renaissance du XIIe siècle ». Parmi une œuvre fournie, reposant sur la pratique de la glose, la Philosophia et le Dragmaticon sont deux ouvrages à visée encyclopédique. Cette première traduction complète de ces deux œuvres en français et en un seul volume permet d’avoir une vision d’ensemble de ce que put être un « encyclopédisme chartrain », plus particulièrement de la pensée de Guillaume et de son évolution.
Philosophia est une œuvre de jeunesse, écrite vers 1125, dans laquelle Guillaume de Conches met en place sa méthode. Ce traité aborde successivement la cause première des choses (Dieu, le monde, les éléments, les astres, création de l’homme), l’éther et les astres (mouvement, saisons), l’air et les phénomènes météorologiques (pluies, neiges, vents, marées), pour terminer par la terre et l’homme (conception, physiologie, vieillissement, âme). Soucieux de percer les secrets de la nature par un questionnement rationnel et une explication physique des causes de la création et du fonctionnement du monde et de l’homme, Guillaume de Conches est en butte à une accusation d’impiété mais il échappe au procès par ses rétractations sur les points litigieux.
Le Dragmaticon, publié sous forme de dialogue vers 1147-1149, traite des mêmes sujets mais intègre les rétractations de l’auteur tout en élargissant les analyses de la Philosophia. Il comporte six livres, en particulier y sont ajoutées comme source les Questions naturelles de Sénèque.

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS

Bernard Ribémont

Bernard Ribémont est Professeur de Littérature médiévale à l’Université d’Orléans. Fondateur des Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes, il a notamment travaillé sur les encyclopédies et les sciences médiévales.

Émilia Ndiaye

Emilia Ndiaye a été maître de conférences de latin à l’Université d’Orléans, elle est membre associé au laboratoire POLEN. Ses travaux portent sur la rhétorique des textes latins comme lieux de diffusion et d’évolution des savoirs et des représentations.

Christiane Dussourt

Christiane Dussourt est agrégée de Lettres classiques : elle a enseigné, de la licence au CAPES, le latin classique, le latin médiéval et le grec à l’Université d’Orléans.

Posted in Brèves, Philosophie médiévale and tagged , , , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).