Le livre des vingt-quatre philosophes. Résurgence d’un texte du IVe siècle

Introduction, texte latin, traduction et annotations par Françoise Hudry. Vrin, « Histoire des doctrines de l’antiquité classique ». 224 p., 16 × 24 cm. ISBN : 978-2-7116-1956-6
Voici qu’enfin le Livre des vingt-quatre philosophes retrouve son identité. Cet opuscule latin, apparu de façon anonyme et sans le moindre titre au tournant des XIIe et XIIIe siècles, et qui se compose de vingt-quatre définitions de Dieu, chacune suivie d’un bref et obscur commentaire, a séduit au cours des âges bien des esprits. Cet ouvrage, dont jusqu’ici on voyait mal quelle place lui revenait dans la littérature médiévale, doit être lu comme la résurgence d’un texte bien antérieur, dû à Marius Victorinus. C’est en effet lorsqu’il est confronté aux sources néo-platoniciennes que ce texte donne la mesure de sa richesse et qu’il éclaire d’un jour nouveau les rapports doctrinaux de Plotin et de Porphyre avec Marius Victorinus.
Françoise HUDRY, archiviste-paléographe, a étudié ce texte en fonction des sources aristotéliciennes (1989), puis en a édité la tradition médiévale (1997), tout en travaillant sur Porphyre, au CNRS dans le Centre Jean Pépin (UPR 76)

Posted in Philosophie médiévale and tagged .