Léon Chestov : L’idée de bien chez Tolstoï et Nietzsche. Philosophie et prédication

En mettant en regard Tolstoï et Nietzsche, Léon Chestov fait se mesurer le « grand écrivain de la terre russe », défenseur de la morale, au « responsable des crimes de la jeune génération » dont les écrits ont inquiété jusqu’en Russie. Le premier a cherché à travers ses grands romans à répandre sa conception du bien. Le second s’est employé à tuer Dieu et à dévoiler les artifices de la morale. Tolstoï n’a-t-il pas cherché, dans Qu’est-ce que l’art?, à être le bouclier contre cet orage provenant de l’Occident?
Pourtant, en les confrontant plus précisément sur l’Idée de Bien, Chestov en vient sans le dire à diminuer Tolstoï et grandir Nietzsche tout en les rassemblant sur plus d’un point. C’est que Tolstoï s’est rendu coupable de se satisfaire de sa vertu, quand Nietzsche en a payé le prix dans sa souffrance. Si Nietzsche a renié sa foi, n’a-t-il pas cherché Dieu? Jusqu’à cet Ubermensch, peut-être, le surhomme dont Chestov semble vouloir croire qu’il est le Dieu nouveau de Nietzsche.

 

Vrin – Bibliothèque d’Histoire de la Philosophie – Poche
240 pages – 11 × 18 cm
ISBN 978-2-7116-2933-6 – novembre 2019
Posted in Brèves, Philosophie moderne and tagged , , , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).