Marie-Anne Vannier (dir.) : La Prédication et l’Église chez Maître Eckhart et Nicolas de Cues

Cet ouvrage est une contribution originale aux études eckhartiennes et cuséennes. Il éclaire la prédication, tant allemande que latine, d’Eckhart, qui est rarement envisagée comme telle, et développe les recherches sur la prédication de Nicolas de Cues, dont les 293 sermons viennent tout juste d’être édités par l’Institut für Cusanus Forschung de Trèves. Ce sont justement les spécialistes de cette Équipe et ceux de l’Équipe de recherche sur les mystiques rhénans de Metz, avec des médiévistes chevronnés, tels Jean-Pierre Torrell et Georg Steer, qui présentent une étude de fond sur la prédication d’Eckhart et de Nicolas de Cues et sur celle de leur prédécesseur, Thomas d’Aquin, et de disciples d’Eckhart, Jean Tauler et Henri Suso.

Ces mêmes spécialistes abordent également une autre réalité souvent laissée pour compte : la conception de l’Église d’Eckhart et de Nicolas de Cues. Non seulement ces deux auteurs ont eu un rôle déterminant dans l’Église de leur temps – le premier, par ses différentes charges dans l’Ordre dominicain, le second, en tant que cardinal –, mais ils montrent aussi à quel point l’Esprit Saint est à l’œuvre dans l’Église : Nicolas de Cues anticipe même l’ecclésiologie de Vatican II, en faisant ressortir la plénitude de l’Église dans l’Église locale.

Posted in Philosophie médiévale and tagged , .