Raphaël Enthoven : Nouvelles morales provisoires

Nous sommes milliardaires en news, mais nous ne savons pas en profiter.
Pourquoi nous sentons-nous gavés, au lieu d’en faire un festin ?
Comment ne pas se noyer dans l’actualité ?
En pratiquant la philosophie.
Assidûment. Et au quotidien.
Car elle donne à chaque événement la saveur d’une énigme – ou d’une question.
Par exemple…
Valait-il mieux, pour Harvey Weinstein, qu’il se fît prendre ou qu’il restât impuni ?
Pourquoi est-il dangereux de croire que tous les gens qui nous ressemblent pensent comme nous ?
Comment l’antique paradoxe du menteur permet-il de comprendre la réaction de Laurent Wauquiez à l’enre-gistrement pirate de ses propos ?
Peut-on pratiquer la censure au nom de la tolérance ?
Le clitoris est-il une arme de guerre ?
Est-ce librement qu’Anakin Skywalker devient Dark Vador ?
Si Dieu existait, aurait-on besoin de croire en Lui ?
Etc.
Après le succès des Morales provisoires, leur auteur récidive, démonte les idées reçues et enfonce gaiement son scalpel dans la chair du monde.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .