Pourquoi vivre si c’est pour mourir ?

Si “vivre et mourir” semble aller de soi comme étant dans l’ordre naturel des choses, la culture des hommes témoigne qu’ils s’interrogent constamment, depuis les temps les plus reculés, sur le sens même de la vie et de la mort, en se demandant notamment “Pourquoi vivre si c’est pour mourir ?” La question devient d’autant plus lancinante aujourd’hui que “les grands récits” justificateurs (religieux, historiques, esthétiques, politiques et même techniques et scientifiques) ont perdu de leur crédibilité auprès d’individus inquiets, livrés au marché des “nouvelles spiritualités” sans cesse alimenté par nos sociétés désenchantées.

Origine du projet : Les cinq textes publiés sont issus des conférences de l’Université populaire données à Nantes au début de l’année 2009, en prélude aux Rencontres de Sophie dont le thème était Vivre et mourir. Elles ont été organisées à l’initiative de l’association nantaise Philosophia en partenariat avec l’Université permanente.

Jean-Marie Frey est professeur en classes préparatoires aux Grandes Écoles aux lycées Chevrollier et Bergson à Angers. Il est chargé de cours à la Faculté de Pharmacie d’Angers.

Jacques Ricot est professeur honoraire en classes préparatoires scientifiques au lycée Clemenceau de Nantes, chargé de cours de bioéthique au département de philosophie de l’Université de Nantes.

Jean-Luc Nativelle est professeur agrégé de Philosophie au lycée Jules Verne et en classes préparatoires au Lycée Carcouët à Nantes.

André Guigot est Docteur en Philosophie (Université de Paris I Sorbonne) et professeur de Philosophie au Lycée Nicolas Appert à Orvault.

Patrick Lang fondateur et président de l’Orchestre des Régions Européennes, il est maître de conférences en philosophie à l’Université de Nantes.

ISBN = 978-2-915725-13-1
11X18 120 pages
Année : 2009

prix : 14 €

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .