Rémy Bac : La soustraction de l’être, La question ontologique de la vérité de Heidegger à Badiou

Ce livre part d’un constat : la pensée de l’être en tant qu’être, relancée à nouveaux frais par Heidegger, n’accomplit d’aucune manière un ” achèvement de la métaphysique “, mais constitue au contraire l’aurore de nouveaux grands systèmes métaphysiques.
Pour autant, il reste avéré que la question de l’être, ou du vide, se distingue de celle de l’étant. Par ailleurs, ce livre part aussi d’un étonnement : comment se fait-il que la pensée de l’être, réactivée par Heidegger dans toute son ampleur herméneutique sous la tutelle du poème, puisse connaître, après Lacan, sa seule et réelle interlocution rivale dans L’être et l’événement d’Alain Badiou, sous la garde du mathème ? Que signifie cet ” affrontement ” entre poème et mathème ? De telles questions nous ont amené à explorer, par une lecture croisée avec la pensée de Lacan, ” l’envers ” du système de Badiou, afin de saisir la mutation qu’il en est advenue du concept de vérité comme fidélité à l’événement et soustraction au savoir.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , , .