Richard Sylvan Routley : Aux origines de l’éthique environnementale

« A-t-on besoin d’une nouvelle éthique, d’une éthique environnementale ? » : telle est la question soulevée en 1973 par Richard Sylvan Routley dans ce texte fondateur qui marque l’entrée de la nature dans le domaine de la morale et constitue l’acte de naissance d’un nouveau champ de la philosophie pratique. À l’aide d’une expérience de pensée restée célèbre – dite du « dernier homme » –, le philosophe australien y formule une critique redoutable des théories morales anthropocentrées de l’environnement, insuffisantes pour répondre aux enjeux écologiques. Une « nouvelle éthique » est donc requise pour modifier profondément le rapport de l’homme à la nature. Il est indispensable de reconnaître l’idée d’une valeur intrinsèque de la nature, indépendante des intérêts et des besoins humains mais porteuse de la respon­sabilité morale de l’homme envers elle.

Édition, introduction et commentaires par Gérald Hess, maître d’enseignement et de recherche en éthique et philosophie de l’environnement à l’université de Lausanne (Suisse).
Texte traduit de l’anglais (Australie) par Hicham-Stéphane Afeissa.

Posted in Brèves, Philosophie Politique and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).