Giorgio Agamben : Nymphes

Figures imaginaires issues de la mythologie grecque, jeunes filles incarnant les pouvoirs mystérieux d’une nature toujours plus vivante que ceux qui la peuplent, les nymphes ne cessent de signer de leur présence troublante l’histoire de l’Occident et de ses images. Dans Nymphes, Giorgio Agamben part à leur recherche afin de comprendre le curieux nouage entre imagination, désir, féminité et inquiétude qu’elles en sont venues à représenter. Virevoltant d’une installation vidéo de Bill Viola aux plus savants traités de la Renaissance, de la théorie de l’« image dialectique » de Walter Benjamin au Décaméron de Boccace, l’auteur ouvre ainsi une perspective radicalement nouvelle sur le monde des images – à jamais humaines et à jamais impossibles.


Caractéristiques


Citations

« Condamnées à la recherche incessante, amoureuse, de l’homme, les nymphes vivent sur terre une existence parallèle. Créées non à l’image de Dieu, mais à celles des humains, elles n’en constituent qu’une sorte d’ombre ou de reflet. »
« La nymphe est l’image de l’image. »
Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).