Aksapada Paksilasvamin, Gautama Aksapada : L’art de conduire la pensée en Inde ancienne

Le Nyāya-Sūtra et surtout le Nyāya-Bhāsya représentent le questionnement originel des philosophes sanskrits de l’Inde ancienne. On y discute de tout, avec une belle allégresse, jusqu’à poser les règles de l’art du débat et de la pensée en un temps où la dialectique n’est pas encore devenue de la logique, mais constitue une pratique spirituelle au service de la présence au monde.
Le Nyāya des origines, avant de devenir le regard où l’intelligente raison contemple ses formes sèches, affiche une belle liberté d’esprit qu’on n’attend pas à propos d’une culture souvent décrite comme celle des vérités sotériologiques et des chimères mythologiques. On ne peut savoir quel était l’art de vivre de ces philosophes, mais le Nyāya montre comment ils avaient développé un art de diriger la pensée dans la direction de la vie.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .