Alain Badiou, Jean-Claude Milner : Controverse Dialogue sur la politique et la philosophie de notre temps. Animé par Philippe Petit

Ils sont issus de la même génération. Alain Badiou est né en 1937 à Rabat, Jean-Claude Milner en 1941 à Paris. Ils ont tous les deux traversé les « années rouges » à la fin des années 1960. Mais s’ils furent l’un et l’autre maoïstes, le premier fixait toute son attention sur la Chine quand l’autre s’en détournait déjà.

Cette polémique originaire sur le destin du gauchisme s’est nourrie au fil des années de nouvelles et profondes divergences à propos du rôle de la philosophie et de la politique. Qu’ils évoquent l’ère des révolutions, et en particulier la Commune et la Révolution culturelle chinoise, qu’ils se penchent sur les grands massacres de l’histoire, qu’ils discutent de l’infini, de l’universel, du « nom juif », de l’antisémitisme, de la violence, du rôle des intellectuels, du progrès, du capitalisme, de la gauche ou de l’Europe, le scepticisme théorique de Jean-Claude Milner se heurte constamment à la passion doctrinale d’Alain Badiou. L’amoureux de Lucrèce se frotte à la cuirasse de l’héritier de Platon. Les arguments minimalistes de Jean-Claude Milner croisent les propositions maximalistes d’Alain Badiou sans jamais s’y dissoudre. Et ce débat hors normes débouche finalement sur de nouvelles interrogations.

Car il n’est, sans doute, de meilleur remède à l’écrasante puissance de la raison médiatique que la reprise inlassable des grandes disputes de l’esprit.

Alain Badiou est philosophe et écrivain.

Jean-Claude Milner est linguiste, philosophe et essayiste.

Philippe Petit est journaliste et producteur à France Culture.

Posted in Philosophie Politique and tagged , .