Bernard-Henri Lévy : Pièces d’identité

Dans cet ouvrage, l’auteur revisite son propre éclectisme intellectuel, s’autorise à de belles esquisses autobiographiques, rassemble ses derniers grands reportages (Darfour, Gaza, Georgie, Liban) et offre une marqueterie de chroniques (où l’on rencontre, aussi bien, une reflexion sur ” Star Trek ” que des portraits de Françoise Verny ou de Simone Veil). On y trouve aussi des textes d’inspiration plus philosophiques : une introduction très pédagogique à l’oeuve de Lévinas, un ensemble de textes sur Benny Lévy, des analyses originales (” contre le mal, s’il est absolu, que faire ? “). Ou des chapitres témoignant de son contact de plus en plus étroit avec la pensée juive (telle considération sur ” l’idée d’Universel “, tel autre sur ” L’étrange paradoxe de la souveraineté juive, ” tel autre encore sur ” Edmond Fleg et le franco-judaïsme “) ? Au total, (et si l’on y ajoute, ici, des textes sur l’art ; là, des polémiques politiques du type de celle lancée en juillet 2009 sur la mort du Parti Socialiste ; là, encore, une dernière conversation avec Norman Mailer à la veille de sa mort), le bilan impressionnant de trois ans de travail et d’engagement – le spectacle d’une intelligence en mouvement qui ne s’interdit, à priori, aucun champ d’intervention.

Posted in Chroniques de la philosophie médiatique and tagged , .