Brigitte Leroy-Viémon (dir.) : Ludwig Binswanger Philosophie, anthropologie clinique, Daseinsanalyse

Issue de l’anthropologie, de la psychopathologie fondamentale et de la psychiatrie, l’œuvre de L. Binswanger (1881-1966) entre en philosophie. Un double mouvement s’est opéré : la philosophie s’est lentement « anthropologisée » et l’oeuvre de L. Binswanger s’est progressivement révélée d’une profondeur et d’une fécondité considérable, malgré son caractère non systématique.
Ce volume veut éclairer les grands thèmes de sa pensée et les inscrire dans leurs horizons philosophiques. L’analyse de l’histoire intérieure de la vie vient questionner les relations fondamentales de l’existant et du vivant. La compréhension des formes manquées de la présence humaine, notamment de la distorsion et de la présomption, l’analyse des directions de sens et celle des transformations de la présence dans la mélancolie et la manie, celle de l’échec de l’apprésentation d’autrui, la définition de la nostrité, la critique binswangérienne de l’homo natura de S. Freud, l’apport spécifique de sa pensée à une daseinsanalyse de lecture anthropologique, etc., sont maintenant des thèmes centraux pour la philosophie et les scences humaines.
Ces questions nourrissent une authentique anthropologie clinique, ce qu’éclairent les différentes études de ce volume, enrichies des travaux de l’Ecole de Phénoménologie Clinique de Montpellier et de l’Ecole Française de Daseinsanalyse
Ont collaboré à ce volume : Ph. Cabestan, J. Chamond, M. Coulomb, E. Escoubas, A. Flajoliet, C. Gal, A. Huygens, A. Joli, B. Lehfeld, B. Leroy-Viémon, Z. Loparic, G. Ulliac et Ph. Veysset

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , , .