Catherine Audard (dir.) : John Stuart Mill

Comment aborder la philosophie de John Stuart Mill en évitant les clichés habituels : un penseur défini par l’empirisme, le naturalisme, l’utilitarisme, le libéralisme? Toutes ces étiquettes sont-elles compatibles? Cette liste ne renforce-t-elle pas les préjugés selon lesquels son œuvre doit être comprise plutôt comme celle d’un essayiste, d’un auteur de pamphlets, d’un activiste politique que comme celle d’un penseur systématique? Mill philosophe? Oui, mais à condition, tout d’abord, de comprendre que l’idée même de système philosophique est étrangère à sa pensée. La question majeure est alors de comprendre comment Mill concevait l’articulation entre activisme politique et réflexion philosophique.

Ont participé à ce volume : C. Audard, A. Bilgrami, M. Bozzo-Rey, Ch. Girard, H. McCabe, T. Mulgan, et F. Orazi

Revue Internationale de Philosophie – Revue Internationale de Philosophie
106 pages – 16 × 24 cm
ISBN 978-2-930560-23-6 – juin 2015

Posted in Philosophie Politique and tagged , .