Dominique Pestre : A contre science. Politiques et savoirs des sociétés contemporaines

Le rôle majeur que jouent les sciences et les techniques dans les sociétés modernes et les mutations profondes qu’elles connaissent exigent de nouveaux moyens d’analyse. On ne peut désormais comprendre l’activité scientifique qu’en replaçant ses logiques propres dans leur contexte social.

Il s’agit de saisir la pratique actuelle des sciences, en révisant les notions constitutives de leur histoire et de leur philosophie, comme l’expérimentation ou la preuve ; de penser les sciences en société, lorsqu’elles quittent le laboratoire et qu’elles interviennent dans les grandes questions économiques, politiques et sociétales (OGM, nucléaire, etc.) ; de faire le point sur le statut des études récentes sur les sciences ( Science Studies ), en montrant ce qu’elles ont apporté de décisif, mais aussi ce qu’elles ignorent. Des laboratoires européens du XIXe siècle à la Silicon Valley aujourd’hui, c’est en s’appuyant sur de nombreux exemples historiques que ces études sont menées.

Les savoirs scientifiques, mais aussi managériaux et économiques, participent à la mise en place de la société néolibérale, faisant surgir des questions cruciales comme celle de la possibilité d’une participation démocratique aux choix scientifiques et techniques, ou celle du sens de la notion de développement durable. C’est pourquoi la visée finale de ce livre est essentiellement politique.

Dominique Pestre est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il est l’un des spécialistes les plus réputés de l’histoire sociale et culturelle des sciences.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .