Franck Fischbach (dir.) : Relire le Capital

Nous n’avons pas ici la naïveté de prétendre que « tout est dans Marx », que Marx avait raison seul avant tout le monde, que toutes les évolutions des sociétés capitalistes, y compris le phénomène récent de financiarisation du capital, étaient déjà décrites et en quelque sorte anticipées par Le Capital. Nous ne prétendons pas non plus qu’il faut revenir purement et simplement à Marx et à la lettre du Capital. Au contraire, on montre que Marx ne peut être actuel qu’à la condition qu’on actualise Le Capital : dans un contexte de redécouverte du Capital, la tâche est d’autant plus urgente et, si l’on veut éviter de renouveler certaines erreurs du passé, il faut cesser de considérer Le Capital comme un monument intouchable, et tenter de poursuivre une recherche que Marx a inaugurée mais qu’il n’a pas lui-même achevée. C’est la manière, propre à Marx, d’être notre contemporain.

Posted in Philosophie Politique and tagged , .