Frédéric Worms : Annales bergsoniennes IV

Ce qui rend le présent volume des Annales bergsoniennes exceptionnel, ce n’est pas seulement l’importance et la diversité des études qu’il rassemble, issues du Congrès du centenaire de L’Évolution créatrice, qui fut tenu en 2007 au Collège de France et à l’École normale supérieure, avec le soutien de la Société des amis de Bergson, et du service des Célébrations nationales du Ministère de la Culture.
C’est aussi qu’il fait ressortir les deux pointes par lesquelles ce livre surgit d’emblée dans son moment propre, et encore aujourd’hui dans le nôtre.
« Épistémologie » : c’est en effet la question de l’évolution, qui ressortira de nouveau avec force, avec les controverses suscitées par le livre de Bergson. « Métaphysique » : c’est la question de la création, que Bergson accole à celle de la vie, non pas comme un fondement transcendant venant contester la théorie scientifique, mais comme un fait empirique, immanent, venant la compléter de l’intérieur. Épistémologie et métaphysique : c’est donc bien, aujourd’hui comme alors, la manière tendue dont se pose le problème de la vie, entre ses contraintes théoriques et sa signification ultime, à l’heure aussi où le vital semble prendre un sens d’abord négatif et urgent, sans perdre entièrement sa puissance de surprise et de nouveauté.
Les études rassemblées ici, interdisciplinaires, internationales, venues de spécialistes éminents et de jeunes chercheurs, ne témoigneront donc pas seulement de l’importance d’une œuvre centenaire, et du renouveau des études qui l’entourent, mais aussi d’un problème présent.
Cet important dossier, coorganisé avec le Professeur Anne Fagot-Largeault, est complété par un inédit (un échange de correspondances autour du pragmatisme) et quatre articles de « varia ».

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .