Frédéric Worms : Bergson ou les deux sens de la vie

« Par le titre de ce livre nous voudrions indiquer une hypothèse sur l’origine de la pensée de Bergson et sa portée la plus profonde, sur le mouvement de son œuvre et la méthode qui s’impose pour la lire, sur la place enfin de sa philosophie dans une histoire, entre son moment propre et le nôtre aujourd’hui. […] S’il y a une distinction à l’origine de la pensée de Bergson, […] c’est une distinction précise entre le temps ou plutôt la durée et l’espace. »

Cette étude porte sur le « mouvement » qui relie les quatre principaux livres de Bergson et sur ces livres eux-mêmes, Essai sur les données immédiates de la conscience – Matière et mémoire – L’évolution créatrice – Les deux sources de la morale et de la religion. Elle s’appuie sur les précédents travaux de l’auteur, en particulier Introduction à Matière et mémoire de Bergson (Puf, 1997). En regard de cette œuvre singulière, Frédéric Worms s’est imposé une double tâche, d’une part historique en la confrontant aux œuvres contemporaines, d’autre part philosophique en faisant ressortir les tensions fondamentales qui caractérisent l’œuvre de Bergson, entre la vie et la connaissance, entre la vie organique et la vie individuelle.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .