Hegel : Phénoménologie de l’esprit

La Phénoménologie de l’esprit (1807) expose le parcours nécessaire menant une conscience soucieuse de vivre une expérience théorique et pratique non contradictoire du monde, de l’attachement sensible à celui-ci à sa maîtrise spirituelle (religieuse et philosophique). Elle introduit donc scientifiquement – dans un discours conceptuellement démontré – à la réconciliation pensante de la pensée et de l’être, c’est-à-dire à la science spéculative ou au savoir de soi absolu de cet être, qui développera son contenu dans l’Encyclopédie des sciences philosophiques. Elle veut être l’auto-fondation philosophique, dans le phénomène ou l’apparaître à soi conscientiel, de l’esprit, qui, seul, est.

Présenté, traduit et annoté par B. Bourgeois

Vrin – Bibliothèque des Textes Philosophiques – Poche
912 pages – 11 × 18 cm
ISBN 978-2-7116-2832-2 – juin 2018

Posted in Philosophie moderne and tagged , .