Jean-Marie Donegani, Marc Sadoun : Critiques de la démocratie

Ce livre de théorie politique analyse les critiques qui sont adressées, à la fois à gauche et à droite de l’échiquier politique, à la démocratie libérale comprise comme un régime du « sans ».
Sans corps par son formalisme et par l’abstraction de ses principes. La démocratie est privée de toute consistance historique et culturelle, marquée par un universalisme trompeur reposant sur une vision erronée de l’homme.
Sans foi puisque sa légitimité ne dépend d’aucune source extérieure. La démocratie libère l’homme de toute contrainte, elle croit pouvoir tout faire mais, ignorant ce qui la précède et l’oblige, elle ne peut discerner la vérité de l’erreur et la liberté de la licence.
Sans nom car elle perd la place que lui accordent les typologies classiques des régimes politiques. Par sa manière de contraindre et d’exclure, elle fonctionne à l’image des régimes totalitaires. Confondant la norme et l’exception, elle contrevient à ses propres principes.

Posted in Philosophie Politique and tagged .