JM. Lachaud, Olivier Neveux (dir.) : Une esthétique de l’outrage ?

Face à des productions scandaleuses, les critiques les qualifient aisément d’impertinentes, de blasphématoires voire subversives. Ces propositions dont les auteurs revendiquent le caractère radical font l’objet de polémiques. Certaines d’entre elles se confrontent à des procédures d’interdiction. Comment appréhender et comprendre ces foucades artistiques ? Comment distinguer les oeuvres qui répondent simplement aux exigences du spectacle et celles qui relèvent franchement d’un parti pris rebelle ?

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .