Laurent Gerbier : Les raisons de l’Empire. Gattinara, Valdès et le laboratoire de la raison d’état

À partir de la Renaissance, l’espace de la politique semble se définir dans la tension entre la Cité et l’État : l’idée d’Empire, en revanche, paraît une forme archaïque et peut-être obsolète, qui quitte la scène politique en plein XVIe siècle avec l’abdication de Charles Quint. À travers l’examen minutieux des discours produits par l’entourage humaniste de l’Empereur dans les premières années de son règne, ce livre tâche au contraire de mieux mesurer l’importance paradoxale de l’idée d’Empire dans les pensées modernes et contemporaines de la colonisation, de la construction européenne et de la mondialisation.

Vrin – Problèmes de la raison
248 pages – 11 × 18 cm
ISBN 978-2-7116-2632-8 – septembre 2016

Posted in Philosophie Politique and tagged .