Martin Steffens : Nietzsche pas à pas

En guise d’invitation à son lecteur, Nietzsche avait composé ce petit poème?:
“Ils te séduisent mon style et mon langage??
Quoi, tu me suivrais pas à pas??
Aie souci de n’être fidèle qu’à toi-même –
Et tu m’auras suivi – tout doux?! tout doux?!”
Mais si Nietzsche exige de n’être fidèle qu’à soi-même, pourquoi donc prendre la peine de le lire??

C’est que, chemin faisant, il ne nous sera pas nécessaire de devenir les disciples de Nietzsche, attendant passivement de lui qu’il nous révèle la Vérité?: suivre Nietzsche, c’est tout au contraire comprendre que ce qu’on appelle “la?Vérité” n’existe pas, que le sens de toute chose, de notre vie même, n’est pas à découvrir mais à conquérir. Selon Nietzsche, le sens que nous donnons aux choses est le fruit d’une création qui, en elle-même, n’a pas de sens.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged , .