Michel Malherbe : La philosophie de Francis Bacon

Vrin, « Repères Philosophiques ». 192 p., 11 × 18 cm. ISBN : 978-2-7116-2299-3

Bacon fut avocat, conseiller du roi, ministre de la justice et… philosophe. Au début du XVIIe siècle, il proposa une réforme du savoir en même temps qu’une réforme des institutions du savoir. La connaissance n’est pas une oeuvre individuelle, elle est une tâche collective. Le philosophe, ne saurait donc se distraire de la communauté de ses semblables et il doit d’abord les persuader du bien-fondé de son entreprise. Or il n’a d’autre moyen pour cela que la philosophie.
Le plan de cet ouvrage est simple : après une biographie relatant la vie peu banale de Bacon, une deuxième partie analyse les différents moments du projet général de l’Instauratio magna. La troisième partie présente chacune des œuvres majeures du Lord Chancellor à la lumière de l’intention à la fois philosophique, pédagogique et politique qui fut la sienne.

Posted in Philosophie moderne and tagged , .