Michela Marzano : visages de la peur

La peur gagne. Peur du chômage, peur de l’insécurité, peur des immigrés, peur du changement climatique… Rien de plus humain que d’avoir peur lorsqu’on est face à un danger. Rien n’est pourtant plus utile et dangereux que l’instrumentalisation de nos peurs. Rappelons Machiavel : la peur est propice au pouvoir. Mais le pouvoir peut-il éradiquer nos peurs ? Ne contribue-t-il pas aussi à les propager ?
En analysant les différents visages de nos peurs (des peurs de notre enfance jusqu’à celle de la mort en passant par la peur au travail), Michela Marzano scrute l’une des émotions les plus répandues de nos sociétés contemporaines et pourtant l’une des moins étudiées. Elle nous invite à redécouvrir la vertu de la confiance qui, sans nous mettre à l’abri de l’inconnu ou de l’imprévu, nous permet en même temps d’aller vers les autres et de renouer avec notre propre altérité.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .