Mikel Dufrenne : Phénoménologie de l’expérience esthétique

Parue en 1953, la Phénoménologie de l’expérience esthétique applique pour la première fois à l’esthétique l’appareil conceptuel de la phénoménologie. Elle élabore une analyse de l’œuvre d’art et, plus largement, de l’objet esthétique, si divers et changeants qu’en soient les traits singuliers. Elle s’attache à décrire l’expérience esthétique vécue, ce moyen privilégié que nous avons d’éprouver notre présence au sensible. Elle célèbre cette forme heureuse du sentir, ce haut moment de la perception où se révèle, à la limite du pensable, la connivence originaire de l’homme et du monde.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .